>> l'intégrale des carnets de voyage et galeries photo est à TOILAPOL.NET
>> Hurtigruten : nouvelle version pour tablette et mobile des 2 derniers voyages en Norvège et du voyage au Groenland à hurtigruten.en-photo.fr (+ de 1.700 photos)

23 août 2017

Hurtigruten embarquera des drones video sous-marins sur ses navires d'expédition

Dans un communiqué de presse (trad.automatique Gg), Hurtigruten annonce que des drones video sous-marins Blueye Robotics, pouvant descendre à 150 m de profondeur, seront embarqués sur ses navires d'expédition.
Lire ici un article en français relatif à ces nouveaux drones sous-marins.

une petite video d'un test depuis une annexe du MS Fram :

28 juillet 2017

Hurtigruten : faire un créneau avec un navire de 130 m de long

Parmi les webcams présentant en live les ports fréquentés par les navires Hurtigruten (en voir la carte), j'aime particulièrement regarder le matin la webcam de Trondheim et notamment remonter dans les trois heures d'archives pour assister à la manœuvre d'accostage du navire arrivant vers 8H. 
Bien sûr, la technologie présente sur les navires modernes aide beaucoup à la manœuvre mais  pour le MS Lofoten, pas de propulseurs latéraux et seuls les aussières et guindeaux sont utilisés en complément du gouvernail.

29 avril 2017

escales Hurtigruten : des webcams (video HD ou 4K en direct)

Depuis quelque temps,  des webcams "en direct live", "live stream" en vidéo HD ou 4K filmant des lieux d'escale des express côtiers de l'Hurtigruten sont proposées sur YouTube. Pour le moment, du sud au nord, j'ai repéré Måløy, Geiranger, Ålesund, Molde, Trondheim, Bodø  et Tromsø. Il y en a aussi à Kirkenes mais elles ne sont pas dirigées vers le quai où accostent les navires Hurtigruten. Certaines d'entre elles pivotent pour présenter tout un panorama.

J'ai donc rajouté un second calque à la carte où je présente les webcams 360° du Finnmark et du Troms. Ce sont les "gouttes" rouges de la carte ci-dessous. Vous pouvez aussi en afficher la liste en ouvrant le menu en cliquant sur le bouton en haut à gauche de la carte, devant le titre " webcam 360° ou live HD....."


22 février 2017

L'âme de la banquise à voir sur TV5 Monde le 1er mars

Je viens de  m'émerveiller devant les superbes images du film L'âme de la banquise réalisé par Jérôme Espla, Nathalie et Alain Antognelli et diffusé cet après-midi sur TV5 monde. Quelle lumière, quelle beauté de la banquise et des icebergs, quels beaux portraits des habitants de Savissivik et Nussuaq,  au nord du Groenland. Regardez  la bande-annonce ci-dessous et vous aurez sûrement envie d'être au rendez-vous mercredi prochain, 1er mars, pour une rediffusion soit à 5 heures du matin soit à 10 heures



Déjà, j'avais beaucoup apprécié la lecture du livre écrit par Nathalie et Alain Antognelli  que j'avais commandé en crownfunding  et dont je vous ai parlé en novembre 2015. J'ai retrouvé avec plaisir  en images animées cette fois-ci quelques instants de la vie domestique des habitants de tout là-haut ou alors de leurs parties de chasse.

mise à jour du 23/02 : on peut voir le film ici sur le site de TV5 Monde jusqu'au 16 mars

En 2007 et en 2012, j'ai passé deux matinées au pied du cap York et j'ai beaucoup aimé revoir ce lieu en hiver :  les icebergs échoués sont bien là  mais ceinturés de banquise.  Dans le reportage, on apprend que la banquise est absente sur la côte occidentale du Cap York exceptionnellement tôt  cette année là, en 2014. En  2012 j'ai également passé une matinée à Nuusuaq.

18 février 2017

Hurtigruten : reportage de 5 minutes sur France 2

Ce vendredi soir au journal de 20 heures, France 2 a diffusé un reportage de 5 minutes à propos d'une balade à bord de l'express côtier Hurtigruten  au nord du cercle polaire entre les Lofoten et Kirkenes, juste à la frontière russe, au-delà du Cap Nord. Évidemment, la lumière comme les paysages sont superbes.

Ce reportage est un petit concentré de ce que j'ai apprécié  lors de mes 7 voyages à bord d'un navire Hurtigruten en Norvège de Bergen à Kirkenes, aller–retour.  Bien sûr, la lumière de jour comme de nuit est souvent superbe, les paysages magnifiques, surtout dans le nord plus que dans la région dite « des fjords » pour moi et notamment bien sûr lorsque le navire traverse les archipels des Lofoten et des Vesterålen. Et puis, j'apprécie aussi beaucoup l'ambiance calme, décontractée à bord,  optimale pour un contemplatif comme moi.

Mettre ma veste au-dessus de mon pyjama pour sortir sur le pont faire une photo m'est arrivé plus d'une fois :)


Arctique : à bord d'un express-côtier dans le Grand Nord


Pour compléter cette vidéo, je vous invite à voir plus de 1100 photos de mes 2 derniers voyages en Norvège à bord de l'express côtier à hurtigruten.en-photo.fr

10 février 2017

Concarneau, port...e d'embarquement vers les pôles (14 photos)

1) Actuellement à Concarneau, on peut voir  trois navires destinés à naviguer dans les régions polaires mais aussi ailleurs. Le plus voyant c'est évidemment L'Astrolabe et sa coque rouge,  en cours de finition pendant encore quelques mois. Certains connaissent mon intérêt pour les régions polaires depuis une vingtaine d'année : j'ai navigué 12 fois au delà du cercle polaire arctique (8 fois en Norvège sur l'express-côtier Hurtigruten ou à bord d'une goélette, 1 fois au Spitzberg et 3 fois au Groenland, ouest et nord-est) et une fois du côté de la péninsule Antarctique d'où mon intérêt pour ces 3 navires.

29 janvier 2017

Antarctique : 2 documentaires à voir ou revoir sur Arte

Hier soir, j'étais évidemment devant ma télé pour regarder les 2 films réalisés par Jérôme Bouvier et Marianne Cramer  à la base Dumont d'Urville [DDU] en Terre Adélie en Antarctique.  Ces 2 films sont rediffusés  ce dimanche après-midi sur Arte et restent disponibles pendant 7 jours sur Arte +7.  On y voit notamment  Vincent Munier photographiant les manchots empereurs sur la glace et Laurent Ballesta photographiant la vie sous la banquise.  voir aussi le Web magazine à propos de ces tournages sur Arte Future.

Hier après-midi, je me suis baladé à Concarneau voir notamment le futur L'Astrolabe en cours d'armement jusqu'à la fin de l'été, d'ici, pour aller ravitailler la base Dumont d'Urville à partir de l'été austral 2017–2018. J'ai figé l'eau dans le port 15 secondes mais ce n'est pas de la… banquise.  j'ai photographié l'arrivée de la coque à Concarneau il y a quelques jours.


J'ai lu sur le blog d'Anne-Gaelle, une hivernante de la TA66 qui vient de quitter la base que la reproduction des manchots a été très mauvaise cette année du fait de la persistance de la banquise.

Pour le moment, j'ai repéré  2 blogs d'hivernants  de  la campagne actuelle, la TA67.  Vous trouverez les liens dans la colonne de droite.

18 janvier 2017

arrivée du futur L'Astrolabe à Concarneau

Parti de Gdynia en Pologne le 28 décembre dernier,  le convoi de la coque du futur L'Astrolabe  tractée  par le remorqueur EMS Pull  est arrivé à Concarneau ce matin après  2 escales forcées   par le mauvais temps à Kiel et Southampton (voir l'article ci-dessous). L'armement du futur L'Astrolabe  va être achevé pendant les prochains mois par le chantier Piriou pour une livraison en septembre prochain afin que le navire soit  aux antipodes pour assurer le ravitaillement de la station Dumont d'Urville en Terre Adélie au cours de l'été austral 2017-2018.

Voici quelques photos de cette arrivée par un temps… polaire, ce matin.

16 janvier 2017

vidéo Thalassa : sur les traces de Charcot #Groenland

Je viens de découvrir sur la chaîne YouTube de Thalassa ce reportage mis en ligne il y a trois jours à propos d'une navigation dans le Scoresbysund à bord du Grigoriy Mikheev,  un navire de recherche russe construit en 1990 en Finlande  pour l'Institut Hydrographique  de Saint-Pétersbourg et utilisé  pendant quelques années pour des croisières d'exploration en Arctique ou en Antarctique.  j'ai l'impression qu'il est retourné depuis à son activité première pour l'institut.


J'ai  eu l'occasion de naviguer à son bord au Groenland nord-est et notamment dans les  diverses branches du Scoresbysund  en août 2008 et j'en garde un très, très bon souvenir  et c'est avec plaisir que je revois  dans ce reportage  le navire, son capitaine et le décor au sein duquel il navigue. Vous pouvez voir  la galerie de ma balade tout là-haut ici